Le musicien Amateur

Quels CD ou DVD vierges acheter pour vos masters ?

Partager
Support-03-1440

Version réduite de l’article en podcast-vidéo sur YouTube :

Enfin, votre mixage et votre mastering sont terminés.

Vous allez pouvoir envoyer votre CD ou DVD à l’usine de pressage.

Mais là, il ne faut pas vous louper.

La moindre erreur de gravure sera dupliquée des centaines ou des milliers de fois, selon le nombre d’exemplaires pressés.

Et le fruit de vos efforts finira à la poubelle.

Et votre argent avec.

Premier élément : vos supports de gravure

Achetez des supports de qualité !

Que ce soient des CD, DVD ou Blu-ray vierges, il faut mettre le prix.

Surtout si l’exemplaire gravé est destiné à l’envoi au pressage.

Il est bien évident que des CD ou DVD achetés dans des cloches par centaines au marché du coin n’auront pas les mêmes caractéristiques que d’autres vendus plus chers.

C’est vrai, ils sont vendus à des prix imbattables, défiant toute concurrence.

Mais ce n’est pas juste le prix qui compte.

Ce sont les matériaux utilisés et la qualité de fabrication.

Sans rentrer dans les détails techniques, les procédés ne sont pas les mêmes selon les marques et selon les modèles.

Les supports doivent aussi impérativement être des R (écriture unique), et non des RW (réinscriptibles).

Pour l’envoi d’un master, j’utilise des supports de la marque TDK.

Ce n’est pas la seule marque, mais disons que je n’ai pas été déçu à ce jour.

Deuxième élément : votre gravure

Utilisez la vitesse de gravure la plus faible possible.

Cela permet d’éviter de nouvelles erreurs de gravure.

Ensuite, demandez à votre logiciel d’effectuer une vérification des données gravées. Cela consiste à une relecture des données du disque, et à les comparer avec les fichiers d’origine.

Tant qu vous y êtes, faites-en plusieurs.

L’usine de pressage en réclame souvent 2 en cas de pépin. Gardez-en aussi un pour vous. Mais faites-en aussi des sauvegardes sur des disques durs, et/ou des serveurs type Dropbox ou Google Drive.

Pourquoi ?

Parce que les CD et DVD ont des durées de vie limitées.

Ça y est ? C’est gravé ?

Ce n’est pas encore fini…

Troisième élément : les vérifications

Lorsque votre projet est important, réécoutez-le vous-même une dernière fois.

Oui, cela prend du temps.

Oui, vous en avez certainement assez d’écouter toujours la même chose depuis des semaines.

Oui, écoutez les 2 exemplaires.

Une ultime fois.

C’est fait ?

Bonne nouvelle, vous pouvez ENFIN envoyer vos masters !

Bon pressage.

© Tous droits réservés https://lemusicienamateur.fr/

Partager
0

Ajouter un commentaire