Le musicien Amateur

Comment choisir votre ordinateur pour la MAO ?

Partager
Ordi-01-1440

Version réduite de l’article en podcast-vidéo sur YouTube :

Ça y est, vous êtes décidé.

Vous allez vous acheter un ordinateur pour vous enregistrer.

C’est un investissement considérable, et il ne faut pas commettre d’erreurs. Sinon, vous subirez au quotidien ce mauvais choix, vous serez déçu.

Votre machine doit être adaptée à la MAO, et si possible évolutif.

C’est le pôle central de votre DAW (station de travail audionumérique).

PC ou Mac : le faux débat

Je ne rentrerai pas dans le débat MAC/PC.

Choisissez selon 2 facteurs :

1. Votre culture personnelle

Si vous avez l’habitude avec l’un ou l’autre, pourquoi en changer ?

2. Le matériel, les logiciels exclusifs et les connectiques

Certains logiciels ne sont disponibles que sur Mac, d’autres sur PC. Si c’est ce que vous voulez utiliser, votre choix sera vite fait. Il en est de même pour des périphériques, comme les cartes son. Je vous parlerez des connectiques un peu plus loin.

Je travaille sur PC.

Pourquoi ?

D’abord par habitude. Aussi parce que je les trouve plus souples pour remplacer et ajouter des composants internes par moi-même.

C’est moi choix, il n’engage que moi.

Bien sûr, les MAC sont réputés pour leur stabilité.

Tour de bureau ou portable ?

Votre choix dépendra de votre usage.

Vous devez prendre en compte les paramètres suivants.

Tour de bureau :

  • plus pratique pour installer ou échanger des composants internes,
  • il proposera de plus hautes performances pour le même prix.

Les ordinateurs portables :

  • en général ils sont plus silencieux,
  • moins évolutifs (périphériques, cartes, connectiques),
  • ils permettent de se déplacer facilement et d’enregistrer où on veut (sans déconner ?)

Si vous avez une pièce consacrée à la musique, l’ordinateur fixe sera certainement la meilleure solution.

Il y a des ingés-son qui utilisent les 2 solutions. Ils enregistrent avec leur portable lorsqu’ils sont en déplacement. Dans ce cas, il faudra aussi une carte son facile à déplacer. Ensuite, ils remettent toutes les pistes dans leur ordinateur fixe, plus costaud, pour travailler en studio.

Conseil en passant: 

Utilisez un ordinateur que vous dédierez à votre studio.

Si vous installez beaucoup d’autres logiciels, cela ne fera que polluer votre système et finira par ralentir un jour ou l’autre vos performances.

Et encore, c’est sans compter les incessantes mises à jour qui nous polluent l’existence.

Autre conseil : 

Si vous optez pour une tour :

  • soit vous achetez une config spécialement étudiée pour la MAO, comme celle que j’ai mise à la fin de cet article,
  • soit passez pas un assembleur, qui y installera les composants que vous aurez choisi avec lui, à l’aide de cet article. Vous laisserez tomber les périphériques qui ne vous serviront pas. Par exemple, une méga-carte-vidéo-de-gamer-super-chère ne vous servira certainement pas en MAO, c’est de l’argent à placer ailleurs.

Système d’exploitation (OS)

Évidemment, vous vous en doutez, il dépend de votre choix Mac/PC.

Pourquoi donc évoquer l’évidence ?

Tout simplement parce qu’il faut prendre en compte d’autres facteurs.

Il ne faut pas seulement penser IOS ou Windows, mais aussi leurs différentes versions.

De même que pour vos connectiques, certains logiciels, plugins ou drivers de carte son ne sont pas compatibles avec toutes les versions de votre OS. Quand vous aurez choisi le matériel de vos rêves, vérifiez bien la compatibilité.

Par exemple :

  • 32 ou 64 bits ? Les logiciels et plugins en dépendent.
  • Logiciel ou plugins non compatibles avec les dernières versions de Windows. Certains fonctionnent uniquement jusqu’à Windows 7 à l’heure où j’écris ces lignes.
  • matériel uniquement pour MAC. Comme certains périphériques UAD par exemple.

Processeur et RAM

Votre ordinateur doit être assez puissant pour faire tourner votre logiciel MAO.

Il doit en plus faire tourner les plugins que vous installerez.

Évidemment, plus votre processeur sera puissant, et cher par conséquent, mieux ce sera.

Mais cela ne suffit pas.

La RAM doit avoir aussi une certaine importance pour plus de fluidité et de stabilité de votre système.

Alimentez donc correctement votre machine avec suffisamment de RAM.

La configuration minimale nécessaire est indiquée par les fabricants de périphériques (comme votre carte son) et les concepteurs de vos achats logiciels.

Conseil : 

Si vous n’êtes pas certain de la capacité de votre RAM, choisissez une carte mère qui vous permettra de rajouter d’en rajouter par la suite. Attention, toutes les configurations de barrettes de RAM ne sont pas compatibles. Elles fonctionnent souvent par 2, et doivent être identiques. Consultez la notice de la carte mère.

La carte mère

C’est la pièce principale de votre machine.

C’est elle qui porte et qui gère tous les éléments de votre ordinateur.

Comment la choisir ?

  • Tout d’abord, elle doit porter votre processeur. Elle dépend donc du modèle de processeur choisi. Cela dépend donc de vos moyens.
  • Elle portera votre RAM, j’en ai parlé dans le paragraphe précédent.
  • Elle contient des connectiques par défaut (USB, etc.) J’en parle dans un des paragraphes suivants.
  • Vérifiez le nombre de disques durs, lecteurs et graveurs voulus.
  • Certaines cartes mères intègrent déjà une carte son. Comme vous utiliserez, j’imagine, une carte son de meilleure qualité pour vous enregistrer (voir article Choisir sa carte son ici), cette option n’est pas nécessaire.

Conseil : 

Si vous n’avez pas le choix et que vous avez une carte son intégrée (grand public), désactivez-là !

Cela évitera d’éventuels conflits avec votre super carte son de musicien.

L’espace de stockage

Encore un domaine super important.

Vos maîtres-mots ici sont capacité et rapidité.

Les capacités de nos jours sont très corrects, les ordinateurs devant gérer des vidéos qui sont encore plus gourmandes que l’audio. Les disques durs actuels sont de capacité suffisante pour de très nombreuses heures d’enregistrement.

La rapidité est nécessaire pour que votre ordinateur puisse accéder à vos données. Les plus rapides sont des SSD, très chers. Pour les autres, cela se mesure en tours/minute.

Pendant une session d’enregistrement, votre ordinateur utilise les disques durs pour :

  • faire fonctionner le logiciel principal, plugins, etc.
  • enregistrer vos prises
  • lire les autres pistes
  • lire vos banques de sons si vous utilisez des instruments virtuels

Et tout cela simultanément.

Il faut séparer ces tâches pour que tout se passe de façon fluide.

Je vous conseille donc d’utiliser :

  • un disque dur pour votre système d’exploitation (rapide de préférence, SSD ou un grand nombre de tours/minute),
  • un autre pour vos fichiers d’enregistrement. Je parle ici d’un autre disque dur physique, pas une partition du disque principal.
  • un troisième pour les samples (rapide, lui aussi).
  • un autre pour sauvegarder vos prises. Il peut être externe.

Pour plus de sécurité, il existe aussi le système RAID. Cela consiste à utiliser plusieurs disques de façon synchronisée, afin de pouvoir garder des sauvegardes en cas de crash.

Ces systèmes sont plus compliqués à installer, et des sauvegardes régulières sur des disques durs externes peuvent bien évidemment suffire.

Conseil vital :

Faites des sauvegardes très régulièrement.

Cela doit être un réflexe pour vous.

Que ce soit sur un disque interne ou externe, cela peut vraiment vous sauver la mise.

Les disques durs ont des durées de vie limitées (qualité, modèle, marque, défaut de fabrication, usage, sans compter les virus…), et j’aurais perdu des albums entiers sans sauvegarde.

Vous êtes avertis.

Cet investissement est incontournable.

Les connectiques

Une des principales pièces de votre système d’enregistrement sera votre carte son (voir article Choisir sa carte son ici).

Choisissez si possible votre carte AVANT l’achat de l’ordinateur.

Il est dommage de conditionner l’achat de votre carte par rapport à ce qui vous reste de connectiques sur votre ordi.

Une carte son externe se branche en général par USB, Firewire, ou Thunderbolt, les deux derniers fonctionnant plutôt sur MAC.

De même, certaines cartes ou préamplis, type UAD Apollo, ne fonctionnent que sur MAC.

Make your choice…

Prévoyez donc de quoi brancher correctement votre matériel, et prévoyez aussi des connectiques supplémentaires pour des disques durs par exemple.

Cela contribuera à rendre votre machine évolutive.

La carte vidéo

La carte vidéo devra aussi s’adapter à vos besoins.

Si votre usage est exclusivement MAO, pas besoin d’une bête de guerre à ce niveau.

Il est juste important de connaître le nombre d’écrans que vous utiliserez , et les connectiques de ces écrans (VGA, DVI, HDMI…)

Il est très confortable d’utiliser au moins 2 écrans. Vous verrez que vous vous sentirez très vite à l’étroit avec un seul.

Le bruit

Voilà un énorme problème à gérer !!!

Surtout en audio.

La principale source de bruit vient des ventilateurs. Vous en avez plusieurs dans votre tour près du processeur et d’autres vers l’extérieur. Et chacun est source de bruit.

Comment régler ce problème ?

Voici les solutions qui s’offrent à vous :

  • une cage insonorisée, dans laquelle est enfermé votre ordinateur. Il en existe plusieurs modèles en vente, mais ils coûtent extrêmement cher. Souvent même plus que l’ordinateur lui-même. Vous pouvez en confectionner une vous-même, pas si facile à réaliser pour être efficace, mais faisable.
  • mettre l’ordinateur dans une autre pièce. Pour cela, vous devrez utiliser de nombreuses rallonges pour pouvoir commander votre système à distance (rallonge pour carte son, USB pour clavier, souris et MIDI, VGA, DVI ou HDMI pour le ou les écran(s), câbles audio pour vos moniteurs). Si vous choisissez cette option, utilisez des câbles qui engendreront le moins de pertes possibles sur la distance. Cela existe en USB, par exemple. Certains logiciels sont aussi pilotables grâce à votre tablette. Utile dans ce cas de figure.
  • rendez votre ordinateur silencieux. Utilisez des ventilateurs silencieux, plus chers mais maintenant efficaces. Certaines tours sont étudiées pour être silencieuses. Il existe aussi des mousses qu’il est possible d’installer soi-même dans sa tour.
  • une combinaison des solutions précédentes.

Prenez de la qualité

Ce n’est pas facile de se choisir une machine.

Il faut prendre en compte tous les éléments évoqués ici.

Le prix, comme souvent, sera le nerf de la guerre. Placez donc l’argent dans les composants principalement utiles en MAO.

Je vous ai mis ci-dessous une config toute faite, celle que j’utilise. Je ne vous dis pas forcément de l’acheter, mais vous pouvez vous inspirer de ces caractéristiques.

Dans tous les cas, la technique ne doit pas être une barrière à votre expression. Prenez de la qualité, vous aurez bien d’autres choses à régler que des problèmes matériels.

À vous de jouer !

© Tous droits réservés https://lemusicienamateur.fr/

Partager
0

Ajouter un commentaire